25 Comments
Jan 18Liked by Maud Alavès

Merci Maud! Je me suis retirée des RS (pause longue pour le moment) car je n'arrivais plus à faire abstraction de la pression que je me mettais (likes, avis sur mes romans...). Je ne créais plus pour moi mais pour essayer d'attirer de futurs lecteurs... Moralité : je n'écrivais plus pour ne penser que "post à créer sur canva". J'ai déconnecté tout cela et ça me fait du bien. Il m'a fallu plus d'une semaine pour ne plus avoir le réflexe d'ouvrir instagram sur mon PC (j'ai tout désinstallé sur le téléphone). Un premier pas de fait donc. Je ne veux pas abandonner l'écriture mais écrire un prochain roman me donne l'impression que je ne l'écrirais pas pour moi. Et ça me bloque. Et puis, je suis en pleine séparation très douloureuse et je sens que j'ai besoin de recul. Ton idée d'écrire pour soi me plait beaucoup. J'ai essayé sur ordi mais cela ne me convient pas. Je vais m'acheter un joli carnet pour faire de même! Merci pour ton inspiration. Nadège

Expand full comment
Jan 17Liked by Maud Alavès

Belle newsletter d'introspection !

Parfois, ça fait du bien de prendre du recul sur soi 😁

Expand full comment
Jan 23Liked by Maud Alavès

On passe notre temps à entendre qu'on écrit pas pour soi mais pour sa cible. Mais on oublie la différence entre choisir un sujet qui parle à sa cible et l'écrire pour soi pour conserver le plaisir. Merci de parler de ces vanity metrics qui nous pourrissent l'humeur parfois, alors que rien ne dit que notre business va bien en mal parce qu'on a gagné x likes.

Expand full comment
Jan 19Liked by Maud Alavès

Merci Maud pour ce joli texte, si vrai aujourd'hui où tout semble une course effrénée vers les "like", les notes, les avis... et tout ça nous enferme finalement..

Se reconnecter à son propre plaisir et à ses envies profondes me semble un juste chemin... ;)

Encore merci !!

Expand full comment
Jan 18Liked by Maud Alavès

C'est mon premier like et mon premier commentaire sur Substack, et c'est pour toi ! Je suis inscrit à ta newsletter depuis un moment et j'attends avec impatience chaque email que tu envoies.

Au-delà des sujets abordés, tu parviens, avec justesse, à mettre des mots sur ce qui pourrait être de simples pensées éphémères pour la plupart d'entre nous. Tu confrontes ces pensées, les explores en profondeur et es capable d'en faire un sujet touchant pour tes lecteurs. Tu as indéniablement du talent, et je voulais te le faire savoir. Merci pour cette sincérité.

Pour revenir au sujet de la newletter, je fais régulièrement face à ce genre de situations. Je voyage dans des endroits peu connus à la rencontre de la terre et des hommes. Je suis passionné de photographie, et depuis quelque temps, je me suis lancé dans la réalisation de vidéos pour raconter ces mondes isolés.

La peur de publier a longtemps hanté mes pensées. Parfois, je me surprends à faire des pauses de plusieurs mois, loin des réseaux sociaux, bien que le contenu ne manque pas.

Récemment, j'ai surmonté cette peur en allant au-delà de l'attente des likes et/ou des commentaires. Je me dis que je le fais pour moi-même, que ma page Instagram est un peu mon portfolio pendant mes voyages. J'y raconte mes récits, je publie mes photos et mes reportages. Et rien que pour rencontrer des gens, c'est tellement utile.

Pour vaincre le perfectionnisme, je crois profondément en cette phrase : "la prochaine publication imparfaite que vous partagez vaut beaucoup plus que la publication parfaite que vous ne publierez jamais".

Alors, je me lance.

Merci de partager tes réflexions avec nous.

J'ai hâte de lire la suivante :)

Expand full comment
Jan 17Liked by Maud Alavès

Pile mon ressenti ces derniers jours ! Merci pour ces mots qui font du bien et qui rappellent pourquoi on fait vraiment ce qu’on fait 🙏🏻😊

Expand full comment
Jan 17Liked by Maud Alavès

Comme toujours les publications de Maud ont de l impact car elles touchent la réalité de l élément humain. Du coup je suis addict: vivement le prochain post

Expand full comment
Jan 24Liked by Maud Alavès

J'aime beaucoup cette comparaison avec les notes scolaire, je trouve que c'est très vrai !

Expand full comment

Maud, cette newsletter me parle au plus profond de moi-même et reflète très exactement ma réflexion actuelle au sujet de l'écriture, et le chemin vers la connaissance de moi-même que je parcours depuis quelques mois. Je vous ai découverte récemment en écoutant le podcast de Mike Caovan, et en lisant désormais vos newsletter, mon sentiment initial est renforcé sur vos capacités de communication et d'écriture. Vous avez un parcours remarquable et vous êtes une personnalité inspirante, en tout cas dans la situation actuelle cela me fait beaucoup de bien de vous lire et me permet d'avancer. Je vous remercie. Bien à vous. Sandra Martin

Expand full comment

Tes mots m’ont tellement parlé et fait écho à ce que je ressens « on est conditionnés par le fait de lier notre plaisir au résultat » c’est vraiment puissant et vrai, merci.

Expand full comment
Jan 18·edited Feb 27Liked by Maud Alavès

Ce numéro de la newsletter est arrivé plus tard mais cela en valait la peine. Je sais pas si elle obtiendra plein de Like mais j'en retire beaucoup.

J'ai la même sensation sur la mise en danger du pouvoir de création et du plaisir d'écrire dès qu'on veut forcer et plaire, a fortiori pour s'étaler en public.

Depuis, des mois, j'écris 100% de mon contenu (système de note zettelkasten pour mes domaines pro et compétences fonctionelles // système de fiches simplifées sur Napkin sur un journal d'idée plus perso + Fiche "evergreen sur Notion pour les contenus "matures"). Impossible d'écrire sur LinkedIn (sauf maj de mon profil) et autres réseaux socio dans ce brouhaha informe.

Expand full comment
Jan 17Liked by Maud Alavès

Toujours aussi bien ! J'avais une chute dans mes likes, depuis ça remonte. Mais lire tes réflexions m'a donné du baume au coeur. Et c'est vrai que la recette magique est qu'écrire doit être (et rester) un plaisir

Expand full comment

Elle est vraiment top cette newsletter ! Ca motive de voir que même des personnes qui cartonnent ont des moments de moins bien.

Je te souhaite une belle année avec de nombreux contenus pour toi.

Expand full comment
Jan 17Liked by Maud Alavès

Super intéressant merci beaucoup pour le partage !

Expand full comment

Merci de nous communiquer tes réflexions !

Le conseil consistant à publier que 20% de ses contenus m'interpelle. Je pars plutôt du principe qu'il faut publier un maximum pour pouvoir se confronter au maximum à d'autres avis.... Je vais méditer ça.

Expand full comment